site web

Explorer les sujets
Suivez-nous Abonnez-vous à notre newsletter

Ouverture Politique

Rassembler les efforts pour défendre les Accords et construire la paix

par Citoyennetés pour la paix de la Colombie, novembre 25 de 2019.

Rassembler les efforts pour défendre les Accords et construire la paix

nombre de autor

par Citoyennetés pour la paix de la Colombie

Communiqué public de Ciudadanías por la Paz de Colombia en raison du manifeste proclamé parIván Márquez.

Dans le cadre du manifeste lu par Iván Marques, dans lequel il annonce qu’un groupe d’ex combattants des FARC reviennent à la lutte armée, Citoyennetés pour a Paix a publié un communiqué. Ce dernier appelle à continuer d’unir les efforts pour défendre les Accords de Paix, et à travailler de manière collective pour atteindre les conditions institutionnelles nécessaires afin de renouveler le dialogue avec les groupes en rébellion et la construction de la Paix en Colombie.

COMMUNIQUÉ PUBLIC DE CITOYENNETÉS POUR LA PAIX DE COLOMBIE –

Aujourd’hui, 29 août, le processus de construction de la paix en Colombie, dont il est l’origine et auquel notre association contribue, a connu un autre coup dur.

Citoyennetés pour la paix de Colombie – France regrette profondément la violation des accords de paix par le gouvernement actuel (que nous condamnons fermement) et qu’ils aient entraîné l’annonce de Iván Márquez à propos du retour de la lutte armée d’un groupe d’anciens combattants des FARC.

La voie des armes est contraire à tout ce que nous souhaitons pour la transformation de la Colombie.

Les actions du gouvernement actuel et les omissions de son prédécesseur, les attaques de nature diverse dirigées contre les institutions de la paix, la guerre insupportable des médias, la persécution, la stigmatisation et l’élimination physique, la répulsion des membres du Congrès de différents partis politiques face à l’arrivée d’anciens combattants au Congrès, le manque d'engagement dans l’accompagnement des accords par la communauté Internationale font parties des causes qui ont contribué à établir le dilemme contre lequel les ex-combattants ont pris la décision de reprendre les armes.

Pour toutes ces raisons, nous rejetons toute exploitation médiatique de cet épouvantable événement à des fins électorales, comme certains candidats l’ont déjà annoncé avec honte.

Face à l’adversité, nous lançons un appel pressant pour continuer à unir nos forces, pour défendre les accords de paix et pour travailler collectivement à créer les conditions institutionnelles nécessaires pour renouveler le dialogue avec les groupes en rébellion et à la construction de la paix en Colombie.

Cordialement,

Conseil d’Administration

Citoyennetés pour la Paix de la Colombie

(Ciudadanías por la Paz de Colombia)

Autres articles